Vous prendrez bien un domain hack ?

Au royaume des domain hacks, l’imagination est reine.

A l’heure de l’apéro, voici un spécimen qui ne manque pas de goût :

ScotCH

*

*

*

*

*

*

*

*

*

*

La niche semble porteuse puisque cogn.ac redirige vers cognac.co.uk et que bie.re est utilisé par la société réunionnaise Bourbon (sic!) Isolation Ecologique.

Même du côté des Îles Cayman, on boit du whis.ky. Pun.ch n’a pas résisté lui non plus à la soif de domaines des Suisses Allemands.

Past.is et champag.ne, quant à eux, semblent absents de la carte des consommations. Jusqu’à la prochaine soirée d’ivresse des domaineurs anonymes ?

Rappelons que l’abus de domain hacks est dangereux pour la santé des investisseurs en noms de domaine et des éditeurs de sites web soucieux des règles élémentaires d’un branding réussi. A consommer avec la plus grande modération, donc.

On ne se délecte pas moins des trouvailles des autres. Levons notre verre à leur santé !

Une réflexion au sujet de « Vous prendrez bien un domain hack ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *