C’est cadeau !

logo cadeauJe ne sais pas ce que j’ai avec les véhicules floqués de noms de domaine génériques en .ch garés (« parqués », comme on dit ici… oui, comme les domaines !) devant le bureau, mais je commence à croire que je les attire.

C’est donc un nouveau spécimen que je vous propose aujourd’hui. Vous avez peut-être déjà deviné lequel rien qu’à la vue du montage réalisé pour l’image-vignette du billet (désolé pour la mauvaise résolution, au passage).


Si ce n’est pas le cas ou que vous hésitez encore entre la variante singulier et pluriel, voici de quoi finir de vous convaincre :

nom de domaine cadeau

C’est dire si nous sommes gâtés ! Afin de ne pas passer pour un fin psychopathe, je n’ai pas pris en photo l’avant de la voiture, qui affichait pourtant lui aussi un beau logo. Par contre, je me suis risqué à me rapprocher un peu plus de la bête :

cadeau.ch

L’angle de vue et la couleur dorée masquent un peu le .ch dans le logo, mais l’effet reste des plus beaux si tant est que le destin de cette Ford Focus C-Max était de se retrouver à l’affiche sur Blogodomaines.

Bon, le gros avantage avec un nom de domaine générique de ce calibre, c’est qu’on sait tout de suite à quoi s’attendre côté online. Sans suprise, cadeau.ch abrite un site qui ravira tous les suisses romands à la recherche du cadeau idéal pour un proche; ou encore un client, un partenaire, un fournisseur… à en juger par la présence de ce véhicule de fonction sur le parking d’un bâtiment abritant exclusivement des locaux commerciaux. Mon coup de cœur sur leur boutique : le jeu HELVETIQ ! Jeu qu’on retrouve d’ailleurs sur helvetiq.ch, mais pas sur helvetique.ch. C’eut pourtant été du meilleur goût pour être tout à fait certain de passer le test dont je m’apprête à vous parler.

Le hic avec cadeau.ch, c’est qu’il est certes du meilleur effet sur un pare-brise, une portière, un capot ou tout support visuel, mais qu’il passe beaucoup plus aléatoirement le fameux test radio si cher aux plus fins limiers des noms de domaine. En d’autres termes, la réponse à la question suivante :

comment écrirait-on spontanément le nom de domaine après l’avoir entendu à la radio, au téléphone, bref, à l’oral ?

Ce qui m’amène donc naturellement à aller voir se qui se cache derrière cadeaux.ch. Et là, surprise, un site exclusivement en allemand ! En l’occurence, Cadeaux(.ch) est une agence de conseil en communication bâloise. A contrario du cas « cadeau » (Cédric ne va pas me rater sur celle-là), cadeaux.ch est un bel exemple d’utilisation d’un terme générique hors de son champ de signification premier. Cette technique peut se révéler particulièrement efficace lorsqu’elle met en scène un mot employé dans une langue autre que celle pratiquée par le titulaire du nom de domaine et sa cible, mais dont la signification ou le « rayonnement » sont connus au-delà des frontières.

« Croissant » ou « Baguette », par exemple, sont des termes français souvent familiers aux non-francophones, qui symbolisent parfois à eux seul tout une culture ou un art de vivre. Idem pour le sushi japonais, la paella espagnole, le pudding anglais ou la pizza italienne, pour ne citer que des exemples gastronomiques. Concernant « cadeaux », je ne suis pas si persuadé que l’effet produit soit celui escompté (si tant est que le « créateur » ait misé là-dessus !) mais nombre de suisses-allemands ont plus que des bases en Français donc why not.

Quant à la paire cadeau.com + cadeaux.com, pas besoin de sortir sur le parking pour l’effleurer du bout des doigts ;-)

Une réflexion au sujet de « C’est cadeau ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *