Préparez-vous à choisir un nom de domaine pour votre page Facebook !

Préparez-vous à choisir un nom de domaine pour votre page Facebook !

… un article intéressant qui nous vient de chez TechCrunch…

x

Quelques pensées en vrac en ce qui concerne un possible impact sur le second marché des noms de domaine :

  • la plupart des noms de domaine étant déjà réservée, cette innovation de la part de Facebook pourrait-elle indirectement contribuer à la prise de conscience par le grand public de l’existence d’un second marché… voire de son essor ?
  • Facebook va-t-il lui même se lancer dans l’acquisition de noms de domaine de qualité pour faire office de « dealer » auprès des membres de sa communauté ? (exemple : « tu veux PierrePaulJacques.fr ? Il est pris (c’est vrai en plus ^^) Par contre on a PPJ.fr en stock, qui est pris lui aussi… mais par nous, et donc disponible en exclusivité pour toi pour à peine plus de 100 fois le prix d’un domaine – pourri – qu’on te propose à l’enregistrement !)
  • FaceBook va-t-il devenir registrar (ou reseller) ?
  • les registrars, voire les places de marché (de type Sedo) vont-elle emboîter le pas et négocier des accords d’intégration ?

Quoi qu’il en soit, s’il y a un jour autant de domaines de bouc que de faces de bouc, ça peut faire mal !

Posted using ShareThis

Enchères Premium Sedo / mai 2009 : résultats

Les traditionnelles enchères Premium mensuelles Sedo se sont achevées hier soir après une semaine d’activité. L’occasion de revenir sur les résultats et de vous livrer quelques brèves analyses.

Comme les noms francophones étaient à la fête en termes de taux de représentation avec près d’un tiers de l’inventaire global, je vous propose une étude en deux volets avec un coup d’oeil aux statistiques globales dans un premier temps, puis aux statistiques francophones dans un second.

Côté tendance générale, voici ce qu’on peut retenir de cette série d’enchères :

  • avec un taux de réussite de 48% (75 domaines vendus pour 156 affichés), on peut parler d’un relatif succès en termes de liquidation des stocks
  • le volume total frise les 200 000 EUR. C’est correct. Ça l’est un peu moins lorsqu’on sait que la moitié de ce montant repose sur un seul nom
  • ce nom, c’est le joli 80.com (99 000 USD)
  • derrière, seuls 2 domaines dépassent les 20 000 dollars (cd.net / 24 500 USD et 434.com / 20 525 USD)
  • pour le reste, seul shirt.net parvient à passer la barre de 10 000 dollars (18 500 USD)
  • vu de haut, on note que 60% des noms vendus l’ont été dans le segment €€€/$$$

Voilà pour les faits, résumés dans le tableau ci-après :

Lire la suite

(TDA) Taxe sur les Domaines Ajoutés

Long time no post, hein ? Pardonnez-moi, je me laisse un peu aller en cette période de vacances. Justement, ça vous en fait, des vacances !

Je ne manque pas pour autant de flâner sur le Web à la recherche d’infos croustillantes sur nos amis les noms de domaine. Et il m’arrive même d’en trouver.

Le monde étant petit et les buzz étant gros, on parle beaucoup du .tel sur le Net en ce moment. A croire que le marketing à la sauce « belle blonde » est le meilleur qui soit, puisque la video que je vous avais présentée dans un précédent billet fait parler beaucoup de blogueurs.

Parmi eux, Boris et Nono de Blogopub.tv, « 2 gars qui travaillent (quand ils ne font pas semblant) dans une agence interactive qui dépote« . Leur blog, qu’on m’avait recommandé, est « consacré à la publicité virale, télé, alternative, au buzz pas réchauffé et à toutes les façons de faire parler de soi avec panache« .

Et aujourd’hui, Nono nous gratifie d’un billet sur le .tel, les blondes à talons hauts et les malheurs de la vie. L’argumentaire est bien ficelé : le .tel, ça serait déjà pas mal sans les blondes pulpeuses, mais avec, c’est encore mieux. Le problème, c’est que ça attire que « les véritables spammeurs du web, domainers, et autres parasites« . Donc en fin de compte, c’est pas bien.

Quelque peu dérangé par l’amalgame fait entre les spammeurs, les domaineurs et les parasites, je vais voir sur Twitter si j’y suis. Par chance, Borispub de BlogoPub.tv y est aussi. Alors je lui suggère de ne pas tomber dans les stéréotypes et les amalgames en tous genres.

Le but n’était donc pas de le faire changer d’avis sur sa perception des choses. (d’ailleurs il n’a pas changé d’avis, ça tombe bien); mais plutôt de le faire réfléchir sur les déductions téléphonées du genre « puisque des gens se font poignarder quotidiennement et que d’autres gens vendent des couteaux de cuisine, tous les marchands de couteaux sont des éventreurs complices ».

Bref, c’est la réponse de BorisPub sur Twitter qui m’a fait sourire (préparez-vous à la lire deux fois, il y a un 2ème effet Kiss Cool ^^) : « sans déc’ un domainer a une valeur ajoutée pour l’humanité proche du néant« .

Alors voilà, moralité du soir :

  • le domaineur a une valeur ajoutée
  • l’humanité est proche du néant
  • le premier pourrait toutefois sauver la seconde grâce à ses vertus valeurajoutétisantes

On n’en demandait pas tant. La reconnaissance n’arrive jamais trop tard !

Merci @BorisPub et sans rancune : chacun ses idées préconçues :o)